Inspection en bâtiment : l’OACIQ invite les consommateurs à la prudence et réitère l’importance d’encadrer cette industrie

Dans un reportage diffusé le 7 février, l’émission J.E. a mis en lumière les conséquences du manque d’encadrement de l’inspection en bâtiment pour le public.

Comme régulateur, l’OACIQ rappelle sa position en faveur d’un encadrement plus strict de l’inspection en bâtiment et appelle les consommateurs à la prudence dans le choix de leur inspecteur. 

Nous avons mis en place plusieurs dispositifs pour protéger le public en matière d’inspection en bâtiment. Les courtiers, dont nous encadrons la pratique, ont notamment l’obligation de recommander à l’acheteur de faire inspecter la propriété convoitée par un professionnel ou un inspecteur en bâtiment qui répond à des exigences bien précises de l’OACIQ. 

Au-delà de ces dispositifs, nous considérons que l’adoption d’une loi spécifique sur l’encadrement de l’inspection permettrait d’uniformiser la compétence des inspecteurs en bâtiment et ainsi de mieux protéger le public.

Vous avez des questions? N’hésitez pas à communiquer avec les agents d’information de notre centre de renseignements Info OACIQ.

Lire aussi :

 

Dernière mise à jour : 08 février 2019
Numéro d'article : 206198