Médias sociaux et courtage immobilier : des règles à suivre 

Facebook, Instagram, Snapchat, WhatsApp,Twitter, YouTube… En raison de leur popularité, ces plateformes électroniques d’échange et de diffusion, ou médias sociaux, sont de plus en plus utilisées par les courtiers immobiliers et les agences. Voici les normes de conduite que l’OACIQ veille à faire respecter en vertu de la Loi sur le courtage immobilier, pour votre protection.

Des règles claires

Un courtier doit toujours agir dans le meilleur intérêt de son client. Par exemple, sur les médias sociaux, il :

  • doit avoir signé un contrat de courtage avec le propriétaire avant de faire la mise en marché d’un immeuble;
  • peut faire la promotion d’un immeuble lorsque son client l’autorise;
  • doit informer son client vendeur de son droit d’avoir recours à un service de diffusion d’information (comme Centris) et des conséquences liées au fait de renoncer à ce droit;
  • doit retirer sans délai toute inscription qui n’est plus en vigueur;
  • peut publier les inscriptions d’autres courtiers mais doit mentionner leur nom, après avoir obtenu leur consentement, et ceux-ci doivent avoir obtenu celui de leurs clients;
  • doit diffuser des informations vérifiées et démontrables (ex. : si la fiche indique « maison Novoclimat » alors c’est que l’info a été validée);
  • enfin, il doit, comme tous les internautes, tenir des propos modérés et respectueux des droits des autres personnes.

Pour sa part, le dirigeant d’agence de courtage immobilier ou hypothécaire a la responsabilité de superviser les activités des courtiers de l’agence. Il doit notamment s’assurer que ces derniers appliquent des normes claires concernant l’utilisation des médias sociaux. 

Vous avez des questions? N’hésitez pas à communiquer avec le centre de renseignements Info OACIQ.

Les médias sociaux les plus populaires au Québec

Les médias sociaux font partie du quotidien des Québécois adultes, en particulier des plus jeunes. Ainsi, une enquête récente du CEFRIO nous apprend que 83 % des adultes québécois utilisent au moins un média social à des fins personnelles, 65 % à tous les jours. Chez les 18-24 ans, 98 % sont des utilisateurs, et quatre sur cinq s’y connectent plusieurs fois par jour. 

Source : L’usage des médias sociaux au Québec, CEFRIO, NETendances, vol. 9 no 5, édition 2018, 18 p. 

 

Dernière mise à jour : 13 août 2019
Numéro d'article : 207009