Publié le : 19 octobre 2018
Numéro d'article : 205587

COMMUNIQUÉ

RDV OACIQ 2018 : Parce que la confiance du public se mérite 

Saint-Hyacinthe, le 18 octobre 2018 – Au Québec, 57 % des gens ne font pas confiance aux organisations*. La journée RDV OACIQ 2018, qui vient de se terminer au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe, constitue la plus récente action que l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) a entreprise dans le cadre de sa démarche concrète pour augmenter la confiance du public envers les opérations de courtage immobilier.

Une démarche proactive

En tant que régulateur du courtage immobilier ayant comme mission de protéger le public, l’OACIQ a en effet entamé cette année, en collaboration avec l’Institut de la confiance dans les organisations (ICO), une série de mesures afin d’améliorer la confiance des consommateurs. « Le public s’attend plus que jamais à ce que les entreprises prennent les devants, soient des agents de changement et, à travers leurs actions, créent cette relation durable de confiance avec les consommateurs. C’est précisément ce que nous faisons », relate la présidente et chef de la direction de l’OACIQ, Nadine Lindsay.

L’OACIQ a amorcé sa démarche de confiance en formant les membres de son conseil d’administration, ses gestionnaires et ses employés, afin qu’ils deviennent tous des ambassadeurs de la confiance.

« L’ICO est fier de voir un organisme tel que l’OACIQ s’engager dans une démarche de confiance organisationnelle, une première pour un organisme d’autoréglementation au Canada. À terme, c’est le public qui en sortira gagnant », a mentionné Me Donald Riendeau, cofondateur de l’ICO.

Donald Riendeau, cofondateur de l’ICO et Nadine Lindsay, présidente et chef de la direction de l'OACIQ.

La compétence, gage de confiance

Au cours de cette importante journée, des centaines de courtiers immobiliers et hypothécaires ont été conviés à devenir à leur tour des intermédiaires de confiance auprès de leur clientèle. C’est ainsi que des conférenciers de renom ont partagé leur expertise et ont pu démontrer le lien indissociable qui unit le succès professionnel et la confiance.

« Le rôle des courtiers est de diminuer les risques inhérents aux transactions immobilières ou hypothécaires, et c’est en misant sur leur expertise, leur professionnalisme, leur éthique et leur formation ainsi que par l’encadrement de l’OACIQ qu’ils y arrivent. C’est de cette manière que le public peut être convaincu de leur valeur ajoutée et se sentir en confiance », a rappelé Nadine Lindsay. 

En 2019, l’Organisme continuera de travailler à augmenter et maintenir la confiance du public envers l’OACIQ et le courtage immobilier, en mettant de l’avant les mécanismes de protection prévus à la Loi sur le courtage immobilier et en continuant d’encadrer, former et outiller les courtiers, titulaires de permis de l’OACIQ. 

À propos de l’OACIQ

L’OACIQ assure la protection du public qui fait affaire avec un courtier immobilier ou hypothécaire en appliquant la Loi sur le courtage immobilier

- 30 -

Pour une entrevue :

Marie-Pierre Laflamme – Conseillère, Communications – OACIQ
450 462-9800 ou 1 800 440-7170, poste 8720
medias@oaciq.com

Baromètre de la confiance Edelman 2018