COPROPRIÉTÉ

Vous vendez votre copropriété? Découvrez 4 trucs pour choisir le bon courtier immobilier

(Article de l'OACIQ publié dans l’infolettre du site lacopropriete.info, en mai 2016)

Choisir d’être représenté par un courtier, c’est opter pour un professionnel expérimenté et compétent qui a à cœur la réussite de votre transaction. Mais comment choisir parmi les quelque 15 000 courtiers du Québec?

À partir de quels critères devriez-vour arrêter votre choix ?

Pour vous aider, voici 4 trucs qui vous permettront de faire un choix éclairé.

1- Partez à la recherche de références et de recommandations

Un bon point de départ est de demander des références à votre entourage (voisins, amis, collègues, parents). Puisque certains courtiers se spécialisent dans un type de marché plutôt qu’un autre (les copropriétés par exemple), pensez à préciser ce que vous recherchez lors de vos discussions.

2- Vérifier la validité du permis de courtage

Au Québec, la profession de courtier immobilier est encadrée par la Loi sur le courtage immobilier. Cette Loi est administrée par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ). Pour exercer ses fonctions, un courtier doit détenir un permis valide délivré par l’Organisme. Ainsi, avant de signer un contrat de courtage, assurez-vous que c’est bien le cas de votre courtier en consultant le Registre des titulaires de permis disponible sur le site web oaciq.com.

En plus d’y vérifier la validité de son permis, vous trouverez aussi au registre la liste des formations qu’il a suivies, entre autres dans le cadre du Programme de formation continue obligatoire mis en place par l’OACIQ en 2015.

3- Vérifier le dossier du courtier

L’OACIQ recommande aussi de jeter un œil à la section « Vérifier le dossier d’un courtier » de son site web pour savoir s’il a déjà été visé par une décision disciplinaire ou un avis de suspension de permis.

4- Établir un lien de confiance avec votre courtier et poser les bonnes questions

Parce que chaque transaction immobilière est unique et que l’immobilier est un univers en soi, il est très important que vous trouviez un courtier immobilier avec qui vous vous sentez à l’aise de discuter de toutes questions. Au besoin, prenez le temps de rencontrer deux ou trois courtiers. Lors de la première rencontre, discutez de votre projet avec le courtier. Assurez-vous qu’il comprend bien vos besoins et vos exigences.

Pour faciliter vos rencontres avec différents candidats, préparez une liste de questions à leur poser.

  • Est-ce qu’il se spécialise en copropriété?
  • En quoi ses services se distinguent-ils de ceux des autres courtiers?
  • Connait-il bien la région ou le secteur où vous souhaitez vous installer?
  • Combien de copropriétés a-t-il vendues dans le secteur au cours des trois derniers mois?
  • Depuis un an?
  • Travaille-t-il à temps plein ou à temps partiel?
  • Travaille-t-il seul ou en équipe?
  • Quelles sont ses propositions de mise en marché?

Enfin, vendre une copropriété requiert de nombreuses compétences et connaissances techniques. Et comme une transaction immobilière est certainement l’une des étapes les plus importantes de notre vie, la confier à un courtier immobilier dont les activités sont encadrées est certainement un choix judicieux afin que la vente de votre copropriété se déroule sans soucis et dans les règles de l’art.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site oaciq.com.

Dernière mise à jour : 29 août 2016
Numéro d'article : 202607